AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 most important places

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Méduse Grillée
administratrice
avatar

| HASHTAGS : #chirurgien #possédé #cannibalisme #père #fugue #taken
| MESSAGES : 34 | PSEUDO : BARBE BLEUE | AVATAR : Viggo Mortensen
| CREDIT(S) : Swan
| DC : Aucun
| DANS MA BESACE : Un crâne humain, un vieux zippo en argent, quelques cigarillos, un trousseau de clés, un flacon d'éther, du fil et une aiguille, de l'alcool, des compresses, une dent en or, une photo de sa fille...

MessageSujet: most important places   Mer 17 Mai - 23:39

most important places

e. c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hoia-baciu.forumactif.com
Méduse Grillée
administratrice
avatar

| HASHTAGS : #chirurgien #possédé #cannibalisme #père #fugue #taken
| MESSAGES : 34 | PSEUDO : BARBE BLEUE | AVATAR : Viggo Mortensen
| CREDIT(S) : Swan
| DC : Aucun
| DANS MA BESACE : Un crâne humain, un vieux zippo en argent, quelques cigarillos, un trousseau de clés, un flacon d'éther, du fil et une aiguille, de l'alcool, des compresses, une dent en or, une photo de sa fille...

MessageSujet: Re: most important places   Jeu 20 Avr - 14:40

in these dark times
Fear is the path to the dark side. Fear leads to anger. Anger leads to hate. Hate… leads to suffering.



East Anglia - An 989 :
Wendelin se tenait au centre du bûcher, fière comme une reine dans ses guenilles en lambeaux, sa crinière de feu cascadant sur sa poitrine outrageusement dénudée. Ils l'avaient déshabillée de force, puis l'avaient traînée sans ménagement dans les porcheries du château, pour le spectacle. Au moins cette fois ci avait elle évité l'indicible souffrance de la question. Sous ses yeux embués par la fumée, la plèbe exaltée se pressait contre les barricades, impatiente de sentir l'odeur de la chair rongée par les flammes envahir le village. Les femmes récitaient leurs prières en serrant furieusement leurs chapelets contre leurs seins, tandis que les hommes avinés soutenaient ardemment son regard en mimant des postures obscènes, ou que les plus chastes d'entre eux se contentaient de l'ignorer scrupuleusement, de peur d'être séduits par le diable. Quant aux enfants, ces innocents, ils n'étaient pas en reste et se tenaient au premier rang, leurs petites mains chargées de fruits pourris rongés par les vers. Elle le savait, l'émulation collective contribuait à la mise en scène. Ils frémissaient tous d'impatience, vociférant des injures à faire rougir une putain tandis que l'on procédait froidement à sa mise à mort. "Loué soit le Seigneur", criaient ils tous en choeur ! Bientôt l'adoratrice de Satan serait réduite en cendres sous les vivats de l'assemblée paysane. Retenant un sourire sardonique, Wendolin the Weird prit une grande inspiration et tourna sept fois sa langue dans sa bouche. C'était le moment d'entrer en scène et de leur offrir le spectacle qu'ils attendaient tous. Gesticulations, suppliques, voix d'outre tombe, couleuvres écarlates... La combine était bien rodée et ses talents d'actrice suffisaient généralement à satisfaire les plus crédules de ces cul-terreux. Pourtant tous n'avaient pas son talent ou sa sagesse et nombreux étaient encore les sorciers à être brûlés vifs sur l'autel de l'obscurantisme, ou encore à se rendre coupables de crimes atroces contre des nés moldus. L'idéologie ségrégationniste de Salazar Slytherin rassemblait de plus en plus de partisans tandis que les persécutions moldues s'intensifiaient dans toute l'Europe. La bleue et argent le savait ; une guerre se fomentait dans l'ombre, et celle ci durerait bien après que ses cendres aient été dispersées dans le vent. Fear is the path to the dark side. Fear leads to anger. Anger leads to hate. Hate… leads to suffering. Pour la quarante septième fois en l'espace d'une décennie, la sorcière lança le sortilège de Gèle Flammes avant de transplaner sous les yeux ébahis d'une horde de moldus fanatiques.

HOGWARTS - AN 990 :
"Tu as le devoir de protéger les sorciers Godric, pas les nés moldus. Ils ne sont pas de notre monde." Dans un bruissement de cape, Salazar gravit les dernières marches qui le séparaient encore de Lord Gryffindor. Ce n'était pas la première fois que le ton montait entre les deux hommes. Cela faisait des mois que leur amitié subissait des vents contraires en dépit de l'amour qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre. A présent que leur rêve était enfin sur le point de se concrétiser, l'édifice ne reposait plus que sur des fondations précaires. Les deux fondateurs se tenaient dans la plus haute tour du château, là où nul n'aurait eu l'idée de venir les interrompre, pas même Helga ou Rowena. Sous leurs pieds se tenait leur rêve devenu réalité. Une éminente école de magie destinée à rassembler les sorciers venus de toute l'Europe. Un refuge pour les persécutés. Un puit de science et de savoir qui ne se contenterait pas d'entrer dans la légende, mais qui l'écrierait de génération en génération, et dont le seul nom inspirerait le respect à travers tout le continent. D'une main de velours, le vert et argent caressa tendrement sa baguette en bois d'aulne. Cela faisait des mois qu'ils parcouraient l'Europe en quête de précepteurs suffisamment doués pour mériter une place à leurs côtés. Des mois qu'ils chuchotaient des sortilèges et des enchantements d'une complexité encore inégalée. Combien de fois avaient ils failli baisser les bras devant l'ampleur de la tâche ? Aujourd'hui pourtant leur pugnacité était enfin récompensée. Dans quelques semaines, Poudlard ouvrirait ses portes à tous les sorciers en quête de connaissance, et alors seulement le monde magique pourrait se fédérer. "Ce sont des sorciers Salazar, quelle que soit leur ascendance. Il n'y a rien d'autre à considérer." Salazar renifla. Comme toujours Godric coupait court à la conversation. Il émanait du rouge et or une autorité naturelle qui l'avait souvent incité à s'incliner par le passé, y compris lorsqu'ils étaient en désaccord comme aujourd'hui. Pourtant cette fois c'était différent. Comment Godric pouvait il seulement admettre que des sang de bourbes infiltrent leur magnifique sanctuaire ? Leur seule présence entre ces murs était une injure. "Quand cesseras tu donc de te voiler la face Godric ? Chaque jour aux quatre coins du monde, des sorciers sont brûlés vifs par l'Inquisition moldue. Ouvrir Poudlard aux sang impurs ne fera qu'attiser la guerre qui couve en sourdine. Tu ne pourras t'en prendre qu'à toi même s'il y a des morts..." Aussitôt Godric le coupa d'une voix tranchante comme de l'acier. "Serrait ce une menace Salazar ?" A son flanc, son épée forgée dans l'or blanc rutilait sous les premiers rayons stellaires. Dans un sifflement qui n'avait rien d'humain, l'intéressé répondit : "Un avertissement mon ami. Rien qu'un avertissement..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hoia-baciu.forumactif.com
 
most important places
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOIA BACIU :: level three — pegasus :: ——— spacecraft's bow-
Sauter vers: